insulit Bi+9 sous-couche acoustique contre les bruits d'impact entre étages

insulit Bi+ 9, toujours la meilleure sous-couche acoustique du marché… la preuve :


De récents tests effectués au CSTC ont une nouvelle fois démontrés que l’insulit Bi+9 reste la sous-couche acoustique la plus performante du marché Belge !

insulit Bi+ 9, toujours la meilleure sous-couche acoustique du marché… la preuve :La référence du marché

Sortie en 2013 et testée sur dalle nue sans préchape, l’insulit Bi+9 offre une réduction du niveau de bruit de choc pondéré (∆Lw) de 30 dB. Par ses performances exceptionnellement hautes et la qualité unique des matériaux qui la compose, cette solution à très rapidement convaincu les architectes, bureaux d’études, entrepreneurs et promoteurs à la recherche de la meilleure sous-couche acoustique pour leur projet.

L’influence positive d’une pré-chape thermique

Différentes études ont démontrées qu’une pré-chape thermique type béton mousse ou mélange avec billes de polystyrène pouvait améliorer les performances acoustiques d’une sous-couche acoustique. Face à la concurrence annonçant des résultats sans cesse plus élevés obtenus sur certains mélanges, nous avons décidé de tester l’insulit Bi+9 sur une pré-chape thermique constituée de billes de polystyrène et ciment. Cette configuration a obtenu un ∆Lw de 34 dB !

La seule façon de « comparer ce qui est comparable »

L’influence de la pré-chape thermique est très importante mais ses propriétés sont très différentes en fonction de sa composition (EPS ou béton mousse par exemple), du mélange effectué, de son épaisseur ou encore de sa densité. Les réalisations in situ ne sont pas homogènes comme l’est un produit réalisé dans une usine. Il est donc impossible de comparer entre eux deux tests acoustiques réalisés sur une pré-chape thermique.

L’influence de la préchape est très variable d’un mélange à l’autre. Celui-ci peut faire varier très fortement l’atténuation acoustique entre étages. Par conséquent, la seule façon de comparer objectivement deux sous-couches est de les tester sur dalle nue. Celle obtenant le meilleur résultat sur dalle nue sera toujours la plus performante.

La seule façon objective de comparer la performance réelle des sous-couches acoustiques entre elles est de comparer les résultats obtenus selon la même méthodologie au CSTC, sans pré-chape, sous une chape d’épaisseur identique* (6 cm généralement). La sous-couche qui obtient le ∆Lw le plus élevé sur dalle nue, obtiendra toujours la performance la plus élevée in situ et ce, sur n’importe quelle pré-chape thermique. *(voir rapports CSTC 2017 de toute notre gamme)

À savoir

Toutes nos sous-couches offrent également des résistances thermiques supérieures. Les valeurs utilisées lors du calcul sont reprises dans la liste des produits dont les valeurs sont certifiées pour le PEB. Par exemple, l’insulit Bi+20 répond aux exigences thermiques minimum entre étages et offre une performance acoustique très élevée (∆Lw de 29 dB) et ce, sans pré-chape thermique !!!

novembre 2018